Biography Books Music Family Tree Visits Galleries Love Collections Cd Buy Beethoven School
Contact Your Beethoven Events Curiosities Fictions Visits Midi Music Links Map Search
MenuPrésentation d'une oeuvre de BeethovenMenu

Catalogues des oeuvres Présentations et analyses Hymne européen : Ode à la Joie Ecouter les oeuvres de Beethoven au format midi Real Audio

Concerto pour violon Triple Concerto Sonates pour piano opus 109 et 111 Variations Eroïca Tarpea
Les Quatuors ˆ cordes Les ouvertures de Beethoven Ouverture Créatures de Prométhée Ouverture Egmont Ouvertures Roi Etienne et Ruines d'Athènes Ouvertures Leonore - Fidelio Fidelio : le texte en Allemand
Titre Premier Mouvement - Allegro ma non troppo - Ré Majeur

La structure du premier mouvement représente l'un des meilleurs exemples de forme sonate du deuxime style de Beethoven : grandes dimensions (ce mouvement dure au moins autant qu'une symphonie complète de Mozart ou de Haydn), extrême clartŽ en ce qui concerne l'articulation du mouvement (chaque thme est, sans aucune ambigu•tŽ un "personnage" qui apparaît chaque fois comme quelque chose d'important).

Beethoven a construit, en élaborant seulement six motifs (A, B, C, D, E, F), l'un des plus sublimes concertos de toute l'histoire de la musique. Son équilibre général est absolu. Regardons, par exemple, la symétrie de construction : chaque section présente un schéma analogue (en deux parties, opposŽes dialectiquement), qui contient le matériel complet (A+B, C, D, E).

Le mouvement reprend trs fidèlement l'articulation de la forme sonate de trois parties : exposition (orchestre et soliste), dŽveloppement et reprise (avec coda). Dans le schéma classique, l'exposition est souvent répétŽe. Ici elle est présentŽe une fois par l'orchestre et une fois par le soliste et l'orchestre ensemble. Cela apporte, évidemment, un dŽsŽquilibre au bŽnŽfice de cette premire partie, mais il est compensé par une expansion de la coda, laquelle prend un r™le de section indŽpendante.

L'introduction d'un nouveau motif (indiquŽ, dans le schéma qui suit, avec F) ˆ la fin du développement, est une solution trs personnelle, que Beethoven adopta également pour d'autres compositions de cette période (par exemple dans la Troisime Symphonie). Non seulement il évite la monotonie (qui peut dériver de la longueur du mouvement et du mme matériel), mais c'est un grand avantage pour crŽer un impact psychologique qui prépare admirablement le retour triomphal du premier thme, dans la reprise.

Le reste du mouvement est caractérisŽ par un développement trs linéaire et par une claire articulation. Le schéma qui suit représente synthétiquement la forme et les principales caractéristiques des sections (selon le principe de la forme sonate), des éléments qui composent les sections, des motifs musicaux et des tonalitŽs des motifs. Il présente également une brève explication des procŽdŽs de composition.

Partie Elément Motif TonalitŽ ProcŽdure
E
X
P
O
S
I
T
I
O
N

O
R
C
H
E
S
T
R
A
L
E
Premier
Thème
A
"Timbales"
Mesure 1
Ré Maj. La premire phrase, qui relie le motif des timbales ˆ celui des bois, est construite symŽtriquement (proposition et rŽponse, mesures 1-9).
B
"Bois"
Mesures
2-5
Ré Maj. La phrase suivante Žlabore le motif des timbales (cordes, mesures 10-17). Dans les dix mesures qui suivent, avec des figurations neutres (gammes, arpges), l'ŽlŽment successif se prépare.
Transition C
"Tutti"
Mesures
28-31
Si b Maj. Coup de thŽ‰tre, avec une surprise harmonique et dynamique typiquement beethovéniennes (mesures 28-42).
Deuxième
Thème
D
Mesures
43-46
Ré Maj. Les bois exposent le deuxime thme, pendant que rŽsonne le motif des timbales. La phrase suivante dŽveloppe, en tonalitŽ de ré mineur, le deuxime motif qui ramne ˆ la tonalitŽ principale de ré majeur.
E
Mesures
77-80
Ré Maj. Epilogue (conclusion de l'exposition).
S
O
L
I
S
T
E

E
X
P
O
S
I
T
I
O
N
Premier
Thème
X
Mesures
89-93
  EntrŽe du soliste, avec figurations presque improvisŽes.
A Ré Maj. Sur le premier thme (timbales et bois), le violon soliste construit des variations ornementales.
B1
Mesures
102-105
Ré Maj. Cette section reprend celle de l'exposition orchestrale, avec la seule différence que les mesures de transition sont confiŽes au violon.
Transition   Modulant  
Deuxième
Thème

D1
Mesures
144-151
La Maj.
Le deuxime thme est exposŽ d'abord par les bois, et ensuite par le soliste.
Cette section reprend, comme la prŽcŽdente, la partie correspondante de l'exposition orchestrale (mais toujours avec des modifications ornementales du violon), et atteint une suspension sur laquelle se rattache la section suivante.
D

É

V

E

L

O

P

P

E

M

E

N

T
Première
Partie
A'
Mesures
205-210
Modulant Elaborations sur le motif des timbales.
C'
Mesures
224-227
Fa Maj. Motif de la transition (en autre tonalitŽ).
D'
Mesures
239-250
La Maj.
La min.
Deuxime thme, tout de suite dŽveloppŽ avec un tutti orchestral.
E' Do Maj. Epilogue du deuxime thme, dans une nouvelle tonalitŽ.
Deuxième
Partie

X
  EntrŽe du soliste, comme dans l'exposition, mais dans une nouvelle tonalitŽ.
A+B2
Mesures
301-304
Si min. Le matŽriel du premier thème est transformŽ en mineur, en attendant que rŽsonne le motif des timbales. A et B sont ŽlaborŽs par une diminution (figurations ornementales plus rapides).
F
Mesures
331-335
Sol min. Nouvel Žpisode lyrique (qui contient, en arrire, le motif A jouŽ par les cors). C'est le cour du premier mouvement, ˆ travers lequel se prépare la reprise triomphale du début.
Pont Mesures
357-364
Pédale
sur La
Longue suspension et tension prŽparatoire (trompettes et timbales, sur le motif A), en attendant que le soliste arrive - aprs une ascension progressive - dans les aigu‘s pour la reprise du premier thme en tonalitŽ de ré majeur.
R

E

P

R

I

S

E
Premier
Thème
A+B
Mesures
364-373
Ré Maj. Version triomphale du premier thme (tutti et fortissimo), puis le soliste exŽcute des figurations ornementales sur le matŽriel du début.
Transition Variation
de C
Pédale
sur La
 
Deuxième
Thème
D
Mesures
418-425
Ré Maj. Deuxime thme (bois, puis soliste) ; Žlaboration analogue ˆ celle de l'exposition.
E   Epilogue du deuxime thme (maintenu en ré majeur), et point de suspension symŽtrique ˆ celui de la fin de l'exposition du soliste, qui conduit, cette fois-ci, ˆ la coda.
C

O

D

A
Première
Partie
A''
Mesures
479-483
Modulant Cette version ŽlaborŽe du motif A (analogue au début du dŽveloppement) prŽpare tout l'orchestre ˆ la coda.
C''
Mesures
497-500
Si b Maj. C'est le motif de la transition, qui va emmener ˆ la Cadenza du soliste.
Cadenza     Cadenza (morceau libre du soliste) composŽe par Fritz Kreisler.
Deuxième
Partie
D''
Mesures
511-514
Ré Maj. RentrŽe de l'orchestre, et dernire prŽsentation du deuxime thme par le soliste.
E''
Mesures
523-526
Ré Maj. Le basson reprend le thme de l'Žpilogue ; le mouvement se termine avec un crescendo.
Retour au menu...
Cds du concerto pour violon
Le site de Ludwig van Beethoven en Français - http://www.LvBeethoven.com
Recherche Plan du site Nouveautés Contact Infos site Accueil © 2001 - 2013